Publier sur internet : quelle plate-forme choisir ?

Écrire une histoire, c’est bien. Mais à quoi ça sert si c’est pour la laisser prendre la poussière dans un tiroir ou dans un fichier laissé à l’abandon dans son ordinateur ? L’avantage d’internet, c’est que l’on peut rejoindre toutes sortes de communautés qui se sont créées pour partager la passion et l’envie de la lecture et de l’écriture.

J’en connais actuellement trois, qui ont toutes leurs avantages et leurs inconvénients.

Wattpad :

Plutôt bien connu, ce site à l’avantage de rassembler plusieurs communautés de lecteurs et d’écrivains : en 2014, le site comptait dix-huit millions d’usagers inscrits, quelque vingt millions de récits et plus de 30 langues répertoriées.

 

Pour peu que l’on ne soit pas trop regardant sur la qualité de certains ouvrages (il faut de tout pour faire un monde, et il faut bien commencer quelque part), quelques petites perles sont visibles si on sait où chercher ou que l’on ne se décourage pas trop (entre les textes en anglais, les textes trop amateurs et les clichés, il y a malheureusement de quoi s’arracher quelques cheveux).

En tant qu’auteur, le problème le plus important auquel j’ai été confronté est d’ordre matériel : il est impossible de personnaliser le format de son texte comme on le souhaite (justifier son corps, changer de taille ou de police d’écriture, etc) à moins d’avoir recours à un module complémentaire disponible via Firefox (et de trouver de quoi agrémenter le tout).

Autre point important : selon vos attentes, Wattpad pourrait ne pas correspondre. En ce qui me concerne, je souhaitais surtout avoir des avis pertinents sur ce que j’écrivais, et à part des « C’est cool ! T’as vu mon histoire ? » ou des « je veux la suiiiite ! » je n’obtenais pas grand chose…

Scribay :

Celui-ci, c’est mon coup de cœur, au point de le privilégier (presque) entièrement ! 100% française, cette plate-forme est avant tout un espace de travail et d’entraide (à condition de s’investir, évidemment). La communauté y est géniale (et surtout, mâture !) et tout est prétexte à échanger avec les autres : défis, forums, tout y est !

Au niveau matériel, la possibilité de personnaliser le corps du texte est un énorme plus (on peut choisir la taille de l’interlignes, la police d’écriture ainsi que sa taille). De plus, il est possible de conserver différentes version d’un écrit (pratique pour comparer ). On peut aussi créer la couverture de son e-book tout seul (ou presque) grâce à l’utilisation d’un générateur, idem pour faire la promotion de son écrit avec un générateur de vidéo de présentation !

Note : un mode premium est également présent mais, ne l’ayant pas encore testé, je préfère ne pas en parler pour le moment.

Fyctia :

Vous qui entrez en ces lieux, oubliez toute notion d’entraide. Ici, la compétition permanente fait que chacun va forcément vouloir écraser les autres pour pouvoir publier la suite de son histoire.
Mais si ce n’était que ça… Les plus gros problèmes sont qu’il est impossible d’écrire plus de 7000 caractères (espaces compris) à un chapitre et qu’il faut avoir un nombre de vues minimum pour que le chapitre suivant soit publié. Il est impossible de personnaliser le corps du texte, et une fois le chapitre publié, on ne peut plus revenir sur ce qu’il y avait dessus…

Dernier point, qui est pour moi l’un des plus importants : lorsque vous participez à l’un des concours organisés par Fyctia, vous concédez automatiquement vos droits d’auteur au site web pour une période de cinq ans (sauf si vous avez écrit moins de dix chapitres, et apparemment il faut quand même demander). Si vous ne comptez pas publier d’ici là, grand bien vous fasse, mais ça se complique si vous souhaitez publier ailleurs que chez eux… Dans ce cas, Fyctia prendra 10% sur vos droits si vous travaillez avec une autre maison d’édition.

Peut-être que vous y trouverez votre compte si vous êtes absolument certain de rassembler les votes nécessaires, mais en ce qui me concerne je ne conseille absolument pas pour toutes les raisons évoquées !

Publicités

5 réflexions au sujet de « Publier sur internet : quelle plate-forme choisir ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s